Le Feng Shui, une ancienne philosophie chinoise, est un art d’aménagement de l’espace visant à optimiser la circulation de l’énergie, ou « Qi ». D’ailleurs, le magazine Passeport Santé le compare à de l’acupuncture de l’habitat. À travers l’harmonisation de votre environnement domestique, il promet d’apporter harmonie et prospérité. Découvrons ensemble les principes, l’origine, les applications de cet art ancestral et comment cette dimension contribue à l’harmonie de l’habitat.

Feng shui définition : qu’est-ce que ça signifie ?

Le Feng Shui, littéralement traduit par « vent » et « eau » , est un art millénaire d’origine chinoise qui vise à harmoniser l’énergie environnementale (le Chi ou Qi) d’un lieu pour favoriser le bien-être, la santé et la prospérité de ses habitants. Basé sur la notion d' »occupation consciente », cette discipline s’attache à agencer les espaces, les bâtiments ou les objets de manière à optimiser la circulation du Qi.

Il repose sur deux principes fondamentaux : l’équilibre des forces opposées (le Yin et le Yang) et l’interrelation des cinq éléments naturels (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau).
En respectant ces principes lors de l’aménagement d’un lieu de type habitat ou zone de travail, on cherche à créer une harmonie qui influencerait positivement sur les personnes vivant ou travaillant dans cet espace.

Le Feng Shui est donc à la fois un art d’observation de la nature et une pratique visant à améliorer le cadre de vie dans un lieu.

Origine et tradition du Feng Shui

Le Feng Shui tire ses origines de la philosophie taoïste chinoise et est étroitement lié à l’observation de la nature. Il découle du Kan Yu, un art ancien qui visait à utiliser les énergies naturelles de l’environnement pour favoriser la guérison et la longévité. Les principes du Feng Shui ont été utilisés en Chine dès 4000 ans avant JC, comme en témoignent les tombes où l’on a découvert un système de placement respectant ces principes.

Au fil des siècles, le Feng Shui s’est progressivement étendu au-delà des sépultures pour englober une gamme beaucoup plus large de secteurs. Il a été particulièrement adopté par l’Empire Tang (618-907), qui est souvent considéré comme la première dynastie à mettre pleinement en œuvre les principes du Feng Shui.

Aujourd’hui, le Feng Shui est pratiqué dans le monde entier et a même été adapté aux cultures occidentales. Il continue de se concentrer sur l’harmonisation de l’espace pour favoriser le bien-être et la prospérité.

Traduction et signification du terme Feng Shui

Le sens de « Feng »

Le terme « Feng » en Feng Shui, traduit littéralement par « vent» , revêt une signification profonde. Dans la philosophie chinoise, le vent est considéré comme un vecteur du Chi, l’énergie vitale. Il est associé au mouvement, à la légèreté et à la capacité de dissémination. Le « Feng » symbolise donc une force invisible qui transporte et diffuse l’énergie vitale dans l’environnement. En Feng Shui, travailler avec le « Feng » signifie optimiser la circulation de cette énergie, en évitant les blocages et en favorisant une répartition équilibrée du Chi dans l’espace.

Le sens de « Shui »

Le second composant du terme « Feng Shui » est « Shui », qui se traduit littéralement par « eau ». Dans la philosophie du Feng Shui, l’eau est perçue comme une force puissamment attractive qui, contrairement au vent, a le pouvoir de recueillir, de conserver et de concentrer le Chi.

L’eau est un élément essentiel de la vie, symbolisant la profondeur, l’adaptabilité et la transformation. En Feng Shui, le « Shui » est donc associé à la capacité d’attirer et de retenir l’énergie positive dans un espace.

Comment interpréter « Feng Shui » ensemble ?

Interpréter « Feng Shui » ensemble revient à comprendre la complémentarité et l’interaction entre le « Feng » et le « Shui ». En effet, ces deux éléments sont indissociables en Feng Shui. Le « Feng », ou vent, représente le mouvement, la diffusion et le transport du Chi, tandis que le « Shui », ou eau, symbolise la rétention, la concentration et l’attraction du Chi.

Ensemble, ils incarnent l’idée d’un flux énergétique dynamique, où l’énergie est continuellement en mouvement mais également nourrie. Ainsi, l’interprétation conjointe de ces deux termes souligne l’objectif central du Feng Shui : créer un environnement où l’énergie vitale circule librement et de manière équilibrée.

Principes fondamentaux du Feng Shui

Le concept de l’énergie vitale « Qi »

Le Qi (prononcé « tchi »), également connu sous le nom de Chi, est un concept central du Feng Shui. Il représente l’énergie vitale universelle qui circule à travers tout, animant chaque être et chaque objet dans l’univers. Il est souvent considéré comme le souffle vital qui pénètre toute forme de vie.
En Feng Shui, le Qi est invisible mais il peut être ressenti et influencé. Il est omniprésent dans l’univers et relie toutes les choses vivantes. L’objectif du Feng Shui est d’optimiser la circulation du Qi dans nos environnements, pour créer un fllux harmonieux propice au développement de nos potentiels de vie.
Le Qi prend différentes formes selon son environnement. Par exemple, le Qi du ciel est caractérisé par son aspect Yang et son continuel changement. Sur la terre, le Qi prend des aspects variés, plus ou moins bénéfiques pour la vie et les êtres humains, en fonction des configurations du paysage.
Le Feng Shui étudie ces différents aspects du Qi pour harmoniser l’énergie qui circule dans nos espaces de vie et améliorer notre bien-être mental, physique et émotionnel.

Intérieur feng shui : l’équilibre entre le Yin et le Yang

L’équilibre entre le Yin et le Yang est un autre précepte clé du Feng Shui. Ces deux forces opposées et complémentaires symbolisent la dualité de l’univers. Le Yin est associé à la passivité, l’obscurité, le froid et la réceptivité. Le Yang représente l’activité, la clarté, la chaleur et la générosité.

Le Feng Shui vise à maintenir un équilibre entre ces deux forces dans chaque environnement. Par exemple, une pièce de la maison peut être plus Yin (comme une chambre à coucher), tandis qu’une autre peut être plus Yang (comme un bureau ou une cuisine). Cependant, chaque pièce doit contenir des éléments de chaque force pour conserver un équilibre sain.

Ce principe d’équilibre s’applique également à la décoration intérieure. L’utilisation de couleurs chaudes (Yang) et froides (Yin) ou de matériaux naturels reposant sur ces deux principes peut aider à créer un environnement harmonieux.

L’équilibre Yin Yang est donc essentiel pour favoriser une bonne circulation du Chi et assurer une atmosphère sereine et positive.

avoir une maison feng shui avec l'habitonomie

La théorie des cinq éléments

La théorie des cinq éléments est un autre pilier fondamental du Feng Shui. Celle-ci repose sur l’interaction des éléments suivants : le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau. Chaque élément est associé à des caractéristiques spécifiques, des couleurs, des formes et représente une phase différente du cycle de l’énergie vitale.

  • Le Bois symbolise la croissance et la vitalité.
  • Le Feu représente l’expansion et la transformation.
  • La Terre évoque la stabilité et la nourriture.
  • Le Métal incarne la concentration et la réflexion.
  • L’Eau reflète l’adaptabilité et le changement.

Ces éléments interagissent entre eux selon deux cycles principaux : le cycle de génération où chaque élément nourrit le suivant et le cycle de contrôle où chaque élément contrôle un autre. En Feng Shui, l’équilibre entre ces cinq éléments est crucial pour favoriser une circulation harmonieuse du Qi.

Comment le Feng Shui fonctionne-t-il ?

L’importance de l’emplacement et de la disposition

L’emplacement et la disposition de votre espace de vie jouent un rôle crucial dans la circulation de l’énergie en Feng Shui. Chaque élément de votre maison doit être soigneusement placé pour favoriser un flux harmonieux de Qi.

Pour cela, l’orientation des objets et meubles est un facteur clé. Par exemple, les lits et les bureaux doivent être placés en « position de commandement », c’est-à-dire face à l’entrée de la pièce. Cette disposition augmente le sentiment de sécurité et de contrôle.

L’emplacement de chaque pièce est également essentiel. En effet, en Feng Shui classique, il est recommandé de se placer et de s’orienter correctement là où se situent les bonnes énergies, et d’éviter les zones à énergie négative.

L’importance de l’emplacement se retrouve aussi dans le positionnement de votre maison ou appartement. Par exemple, l’emplacement de votre chambre est l’un des facteurs les plus importants pour créer une ambiance Feng Shui. L’orientation de la chambre doit être en harmonie avec les points cardinaux.

Pour finir, n’oubliez pas que l’espace est également un facteur essentiel. Un espace bien agencé, sans encombrement, favorise une bonne circulation du Qi.

L’importance de l’équilibre et de l’harmonie

L’équilibre et l’harmonie sont des concepts clés du Feng Shui. Ils résultent d’une attention particulière accordée à lagencement de l’espace et au positionnement des éléments qui le composent. L’idée est de favoriser une circulation optimale du Qi, l’énergie vitale, en réduisant les blocages et en évitant les déséquilibres. Pour atteindre cet équilibre, le Feng Shui s’appuie sur les principes du Yin et du Yang, ainsi que sur la théorie des cinq éléments.

Ainsi, l’équilibre et l’harmonie en Feng Shui ne concernent pas seulement l’aspect esthétique de l’espace, mais aussi la qualité de l’énergie qui y circule. L’objectif est de créer un environnement qui soutient notre bien-être. Que ce soit dans notre maison, notre lieu de travail ou tout autre espace, chaque détail compte pour atteindre cet équilibre et cette harmonie.

Les outils du Feng Shui : le Bagua et la boussole Luo Pan

Pour pratiquer le Feng Shui, deux outils essentiels sont utilisés : le Bagua et la boussole Luo Pan.

Le Bagua est un diagramme octogonal qui représente les huit directions cardinales et leurs correspondances dans la vie humaine. Il est utilisé pour analyser l’énergie d’un lieu et déterminer les endroits à améliorer. Pour l’appliquer, on le superpose au plan de la pièce ou de la maison, afin d’identifier les zones correspondant à différents aspects de la vie (carrière, relations, santé, etc.).

La boussole Luo Pan, utilisée depuis plus de 2000 ans par les maîtres du Feng Shui, permet de mesurer la direction d’un bâtiment. Elle est composée d’une boussole en son centre, entourée de plusieurs idéogrammes chinois et degrés en périphérie. Cet outil permet de déterminer l’orientation de la maison ou de l’immeuble par rapport au Nord magnétique, une information cruciale pour l’application du Bagua.

Ces deux outils sont indispensables pour toute étude Feng Shui et permettent de commencer sur de bonnes bases.

intérieur feng shui

C’est quoi le feng shui dans la maison et comment l’appliquer ?

Commençons par la chambre à coucher

La chambre à coucher, lieu de repos et de régénération, est un espace essentiel à considérer en Feng Shui. Pour commencer, une tête de lit solide est recommandée, favorisant une énergie stable et protectrice.

Au niveau de l’emplacement, la chambre doit être éloignée de la porte d’entrée et ne pas communiquer avec la cuisine ou la salle de bain. Le lit devrait être positionné face à la porte, mais pas en alignement direct avec celle-ci.

Concernant la décoration, l’énergie Yin, symbolisant le calme et la tranquillité, devrait prédominer. Privilégiez des couleurs douces, une lumière tamisée et des formes arrondies.

Enfin, pour favoriser la circulation de l’énergie, la chambre doit être épurée et ordonnée. Évitez l’encombrement et assurez-vous de laisser suffisamment d’espace autour du lit.

Pour résumer, voici quelques conseils d’aménagement:

  • Favorisez des couleurs douces comme le bleu pastel, le vert clair ou le beige
  • Optez pour une tête de lit solide 
  • Assurez-vous que le lit n’est pas en alignement direct avec la porte
  • Évitez la proximité avec la salle de bain ou la cuisine

Gardez la chambre épurée et ordonnée pour une bonne circulation du Qi.

Rappelons que chaque aménagement doit être adapté à l’individu, à ses usages et à son environnement pour une harmonie optimale.

Feng Shui dans le salon

Le salon, lieu de détente et de convivialité, doit être aménagé avec soin selon les principes du Feng Shui. Pour favoriser un fluide passage du Chi, il est essentiel de veiller à une disposition judicieuse des meubles. Le canapé, par exemple, doit être placé contre un mur pour une sensation de sécurité et une meilleure vision de l’espace.

L’harmonisation des couleurs est également primordiale. Le choix de teintes douces et apaisantes contribue à une atmosphère sereine et accueillante. En termes de décoration, évitez les représentations d’animaux sauvages ou agressifs. Au contraire, des photos de famille ou des objets ayant une signification positive pour vous sont recommandés.

L’équilibre Yin Yang, pilier du Feng Shui, doit également être respecté. Cela se traduit par l’alternance de zones de calme et de zones d’activité dans la pièce. Enfin, veiller à ce que votre salon soit toujours propre et bien rangé permettra une libre circulation de l’énergie positive.

En bref, voici les points importants à considérer pour votre salon :

  • Disposer judicieusement les meubles pour ne pas entraver la circulation du Qi
  • Choisir des couleurs apaisantes pour une ambiance détendue
  • Équilibrer les énergies Yin et Yang en alternant zones de repos et d’activité
  • Garder l’espace propre et organisé pour favoriser le flux d’énergie positive.

salon décoré en mode feng shui

Feng Shui dans la cuisine

La cuisine, cœur du foyer, est un espace fondamental en Feng Shui. Son aménagement doit favoriser la stimulation des papilles, le bien-être et une bonne circulation des énergies.

Pour cela, plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  • L’emplacement de la cuisine : idéalement, elle devrait être placée au sud, près de la porte d’entrée, tout en restant discrète depuis l’entrée de la maison. Il est déconseillé d’avoir la porte de la salle de bain à côté de celle de la cuisine, car cela peut perturber l’énergie vitale de l’environnement.
  • L’agencement des éléments « eau » et « feu » : afin d’éviter de perturber le yin et le yang, il est conseillé de séparer autant que possible ces deux éléments. Par exemple, évitez de placer le four ou le micro-ondes au-dessus du réfrigérateur.
  • Les couleurs : pour les murs de la cuisine, privilégiez des couleurs claires comme le blanc ou le beige qui favorisent un environnement lumineux et propre. Vous pouvez toutefois utiliser d’autres couleurs pour vos ustensiles et les détails décoratifs.
  • La propreté et l’organisation : une cuisine Feng Shui doit être impeccablement propre et rangée pour favoriser un bon flux d’énergie.
  • L’utilisation du miroir : pour améliorer la circulation de l’énergie, il est recommandé de placer un petit miroir rond qui vous permet de voir ce qui se trouve derrière vous pendant que vous cuisinez.

Garantir une bonne circulation de l’énergie dans votre cuisine contribuera à votre bien-être et à celui de votre maison et de ses habitants.

Déco Feng Shui : créer une énergie positive

Choix des couleurs dans la décoration Feng Shui

En Feng Shui, la couleur est bien plus qu’une simple esthétique. Elle est considérée comme une expression des cinq éléments : feu, terre, métal, eau et bois. La sélection des couleurs peut influencer l’ambiance et l’énergie de votre espace.

  • Feu : Les couleurs vives comme le rouge, l’orange ou le rose stimulent l’énergie et la vitalité.
  • Terre : Des teintes neutres comme le beige, le marron ou le jaune apportent stabilité et protection.
  • Métal : Le blanc, le gris et les nuances métalliques favorisent la clarté et la précision.
  • Eau : Les tons bleus et noirs favorisent la détente et l’intuition.
  • Bois : Le vert et le brun encouragent la croissance et la vitalité.

Il est conseillé de choisir des couleurs en fonction de l’énergie que vous souhaitez attirer. Par exemple, le bleu, couleur de communication, peut être idéale pour un bureau. Le blanc, symbolisant la pureté, peut être utilisé pour créer une atmosphère sereine dans une chambre, en évitant des tons trop lumineux qui pourraient être aveuglants.

Il est également important de prendre en compte l’équilibre entre les énergies Yin et Yang. Les couleurs Yin sont douces et apaisantes, parfaites pour les chambres à coucher ou les espaces de détente. Les couleurs Yang, plus vives, conviennent mieux aux espaces de travail ou de socialisation.

En dernier lieu, chaque pièce a ses propres spécificités. Il convient donc de choisir les couleurs en fonction de la vocation de chaque espace pour une harmonie optimale.

L’importance des matériaux naturels

Les matériaux naturels sont un pilier du Feng Shui, favorisant la connexion avec la nature tout en équilibrant les cinq éléments. Leur utilisation crée une atmosphère harmonieuse et dynamique, permettant une circulation fluide du Chi.

  • Le bois, élément de croissance et de créativité, est fortement recommandé, notamment pour les meubles. Il symbolise l’énergie Bois.
  • La pierre, évoquant la Terre, apporte stabilité et fondation. Elle peut être utilisée pour les revêtements de sol ou les éléments décoratifs.
  • Le lin ou d’autres textiles naturels sont aussi privilégiés, pour leur douceur et leur aspect apaisant.

Par ailleurs, bien que fascinant et polyvalent, le verre doit être utilisé avec précaution, surtout pour des surfaces importantes. L’excès de surfaces vitrées peut perturber l’équilibre énergétique et doit être compensé par du bois ou des textiles.

En somme, opter pour des matériaux naturels permet de renforcer le lien avec la nature et d’équilibrer les cinq éléments dans votre intérieur.

L’utilisation de plantes et d’eau

L’intégration de plantes et d’éléments d’eau dans votre espace de vie est une pratique courante en Feng Shui qui favorise une énergie positive. Les plantes, représentant l’élément bois, purifient l’air et améliorent la circulation du Qi. Le choix des plantes doit cependant être fait avec soin. Certaines plantes comme les pivoines, les fleurs de cerisier, le lotus et les jonquilles sont particulièrement appréciées dans le Feng Shui.

L’eau, quant à elle, est associée à la richesse et à la prospérité. Elle peut être intégrée à votre espace par l’utilisation de fontaines ou d’aquariums. Les couleurs associées à l’eau sont le noir, le gris foncé et le bleu foncé. En revanche, il est important de s’assurer que l’eau est toujours propre et en mouvement pour éviter la stagnation de l’énergie.

Enfin, n’oubliez pas que l’emplacement de ces éléments est crucial pour maximiser leur impact positif. Par exemple, placer des plantes au sud ou à l’ouest de votre espace peut favoriser une bonne circulation énergétique.

un intérieur feng shui avec des plantes

Feng Shui traditionnel versus Feng Shui moderne

Le Feng Shui traditionnel et moderne, également appelé Feng Shui occidental ou New Age, présentent des différences notables bien qu’ils partagent le même objectif de maximiser le flux d’énergie.

  • Le Feng Shui traditionnel, qui remonte à plus de 5000 ans, est basé sur l’intuition et l’empirisme. Il utilise des instruments spécifiques tels que la boussole Luo Pan pour des calculs précis et se concentre sur l’étude globale d’un lieu, sans diviser l’espace en sections distinctes.
  • Le Feng Shui moderne, en revanche, est une version simplifiée adaptée aux sensibilités occidentales. Il est souvent associé à la décoration intérieure et se base sur la grille du Ba Gua pour analyser l’espace en huit zones correspondant à différentes aspirations de la vie.

Il est à noter que le choix entre le Feng Shui traditionnel et le Feng Shui moderne dépend de votre affinité avec les méthodes respectives et de votre objectif d’harmonisation de l’énergie.

Comment savoir si votre maison est « Feng Shui »  ?

Pour déterminer si votre maison suit les principes du Feng Shui, plusieurs points clés sont à vérifier :

  • L’entrée : Elle doit être dégagée, bien éclairée et accueillante pour permettre une bonne circulation du Qi. Elle ne doit pas être directement alignée avec une autre porte ou une fenêtre pour éviter une fuite d’énergie.
  • La disposition générale : Votre maison doit permettre une circulation fluide et sans entrave de l’énergie. Les espaces trop encombrés ou mal agencés peuvent créer des blocages.
  • L’équilibre Yin et Yang : Les espaces de repos (Yin) et d’activité (Yang) doivent être clairement distincts. C’est-à-dire, les zones de quiétude comme la chambre doivent être éloignées des zones d’activité comme la cuisine ou le bureau.
  • L’orientation des meubles : Certains meubles clés, comme votre lit ou votre bureau, doivent être placés de manière stratégique. Par exemple, le lit doit être positionné avec la tête contre un mur et avoir une vue dégagée sur la porte.
  • La présence des cinq éléments : Le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau doivent être représentés dans votre décoration pour maintenir un équilibre énergétique.
  • Le numéro Kua de la maison : C’est un chiffre qui, en Feng Shui, permet de déterminer la compatibilité énergétique entre les habitants et leur maison.

Si votre maison respecte ces principes, elle est probablement « Feng Shui ». Cependant, une évaluation plus approfondie par un professionnel peut être nécessaire pour une analyse précise.

Les erreurs courantes à éviter en Feng Shui

En Feng Shui, certaines erreurs courantes peuvent entraver la circulation du Qi et nuire à l’harmonie de votre espace. Voici quelques-unes à éviter :

  • L’encombrement : Il est essentiel de garder votre espace de vie dégagé et organisé. Un désordre excessif peut bloquer le flux du Qi et créer une énergie stagnante.
  • Le placement inapproprié des meubles : Chaque meuble doit être placé de manière stratégique pour favoriser la circulation de l’énergie. Par exemple, évitez de placer votre lit directement en face de la porte ou sous une pente.
  • La négligence de l’entrée : L’entrée de votre maison est la « bouche du chi » et doit être bien entretenue pour attirer les bonnes énergies et les opportunités.
  • L’utilisation excessive de certaines formes et couleurs : Par exemple, une accumulation de formes triangulaires ou l’utilisation d’une seule couleur dominante peut perturber l’équilibre.
  • Le choix inapproprié de plantes et d’objets décoratifs : Toutes les plantes et les objets ne conviennent pas au Feng Shui. Par exemple, il est déconseillé de garder des plantes mortes ou de placer des miroirs face à la porte d’entrée.

Il est toujours recommandé de consulter un expert en Feng Shui pour une analyse précise et des conseils sur mesure.

Le Feng Shui et vous : comment cela peut-il vous aider ?

Le Feng Shui peut vous aider de plusieurs manières. Il peut participer à l’amélioration de votre santé, en créant un environnement propice à la détente et la récupération. Il peut également vous aider à traverser des moments difficiles de votre vie, en vous aidant à recréer un espace qui soutient votre bien-être émotionnel.

L’application du Feng Shui dans votre maison peut aider à améliorer le confort de votre espace de vie. Par exemple, l’usage de couleurs douces et apaisantes recommandées peut aider à créer une ambiance relaxante.

Enfin, le Feng Shui peut également vous aider à améliorer votre bien-être général. En créant un environnement harmonieux chez vous, vous pouvez renforcer votre sentiment d’épanouissement personnel.

En conclusion, le Feng shui est-ce que ça marche ?

L’efficacité du Feng Shui, comme beaucoup d’autres disciplines ancestrales, peut être subjective et dépendre des attentes individuelles. Certains témoignages soulignent des transformations notables suite à l’application de ces principes, allant de l’amélioration du bien-être général à la concrétisation de projets personnels.

D’autres mettent en avant une meilleure qualité de sommeil, une augmentation de leur vitalité ou encore des synchronicités surprenantes. Les bienfaits mentionnés sont variés : santé, harmonie, prévention des maux, sérénité, réalisation de projets de vie…

Il est cependant essentiel de garder à l’esprit que le Feng Shui n’est pas une solution miracle et ne saurait se substituer à une approche globale du bien-être intégrant une alimentation saine, une activité physique régulière et une gestion équilibrée du stress.

Enfin, il faut rappeler que l’efficacité du Feng Shui repose aussi sur la rigueur de son application. Il est donc recommandé de se faire accompagner par un professionnel pour éviter les erreurs d’interprétation et d’application des principes.

Comment le Feng Shui contribue à l’habitonomie ?

L’habitonomie est une méthode visant à « mieux vivre ensemble » et consistant à accompagner des familles afin qu’elles trouvent l’habitat qui leur correspond vraiment. Via une éco-analyse des besoins et des modes de vie, l’habitonome aide à identifier, formaliser et solutionner les problèmes fonctionnels au sein de l’habitat.

L’habitonomie, qui s’intéresse principalement à la relation entre les individus d’un foyer et leur habitat, trouve dans le Feng Shui une complémentarité intéressante

Basé sur des principes d’harmonie et d’équilibre, le Feng Shui contribue à créer un environnement favorable à la santé, au bien-être et au bien-vivre ensemble de ses habitants. Ces deux méthodes associées permettent de créer une connexion harmonieuse entre l’homme et son environnement, favorisant ainsi le bien-être et bien-vivre chez soi.

En somme, le Feng Shui apporte une dimension supplémentaire à l’habitonomie en intégrant l’énergie vitale et l’harmonie dans l’étude de la relation entre l’humain et son habitat.

 

 

Articles en relation

Les Bonnes Pratiques de l’ergonomie à la maison

Les Bonnes Pratiques de l’ergonomie à la maison

Dans cet article nous allons vous faire des propositions pratiques afin de penser votre maison et ses pièces principales de manière ergonomique. L'ergonomie, c'est pour toute la famille Dans une maison, tous les membres de la famille vont être présents, parfois tous...

Une clé du bien-être chez soi : le rangement de l’habitat

Une clé du bien-être chez soi : le rangement de l’habitat

L’accumulation d’objets et de biens au cours de la vie est quelque chose de normal. De l’enfance à l’adolescence, tous les individus rassemblent divers objets dans leur quotidien. Lors du passage à la vie de jeune adulte et à la prise d'indépendance dans le cadre des...

Création d’entreprise chez soi : comment adapter son habitat ?

Création d’entreprise chez soi : comment adapter son habitat ?

Depuis la Covid-19, le sujet de la reconversion professionnelle s’est accéléré. Cette période fut pour une majorité un réel ralentissement des activités. Les personnes qui n’osaient pas encore passer à l’action ont profité de cette période pour remettre en question...

MENU